LE DÉPASSEMENT DE SOI : Au-delà des peurs

Qu’est-ce que la peur ?

« Ce qui nous fait peur, dit Boris Cyrulnik, psychiatre et psychanalyste français, c’est l’idée que nous nous faisons des choses, bien plus que la perception que nous en avons. Nos peurs sont pratiquement les productions de notre propre esprit.»

Boris Cyrulnik, psychiatre et psychanalyste français

Mais au fond, qu’est-ce que la peur ? Il s’agit, à la base, d’un signal de notre instinct animal devant le danger ? La vérité, c’est que ce mécanisme d’adaptation, peut nous sauver la vie. Toutefois, l’histoire avec nous les humains, c’est que bien souvent nous avons une imagination débordante qui prend le dessus sur la réalité. Instinctivement, ce sont les mêmes mécanismes de défenses que chez les animaux qui se mettent en branle lorsqu’il est temps de réagir à la peur. On les nomme les trois F, pour fuir, figer et foncer.

Ceci dit, nous ne sommes pas toujours programmés adéquatement pour gérer chaque expérience jugée à risque. D’ailleurs, plusieurs personnes peuvent vivre exactement la même situation en même temps et ne pas avoir la même manière de la percevoir, même d’y réagir.

EN ROUTE VERS LE DÉPASSEMENT DE SOI

Je m’adresse ici aux personnes qui ont envie de se dépasser cette année. Vous qui avez entrepris un parcours vous menant vers le dépassement de soi, il se peut que pendant l’aventure, parfois, le doute s’installe, ou encore la peur vous joue des tours. Aujourd’hui, je souhaite vous faire réfléchir sur ce concept de la peur afin de garder le cap sur votre intention et vous amenez à votre objectif.

Comme vous le savez, les peurs font partie de la vie et de nos apprentissages. Ainsi, vous serez d’accord avec moi, il s’avère beaucoup plus utile de les apprivoiser plutôt que de les nier. Selon vous, quelle est l’une des plus grandes peurs de l’humain ? Ce qui fait, pour la plupart des humains, très peur, c’est l’INCONNU !

En effet, nous avons peur de ce que nous ne connaissons pas, car nous ne savons pas toujours comment s’adapter à une situation nouvelle. Nous qui voulons contrôler notre environnement, il est parfois difficile de faire face à l’inconnu, puisque cela nous demande de sortir de notre zone de confort. Tout ce qui nous en sort, nous demande des efforts, et nous cause par la même occasion un stress.

Que ce soit la peur de soi, des autres, de la solitude, de souffrir, de réussir, de l’échec, de la maladie, etc. … Il y a souvent derrière ces malaises, une certaine crainte de ce que nous ne pouvons pas prévoir. Ce qui est aussi embêtant dans tout cela, c’est que ces peurs qui nous habitent se manifestent la plupart du temps à notre insu, et nous figent, nous donnent envie de fuir ou encore de foncer.

Comment faites-vous face à vos peurs ? La question est bonne lorsque nous souhaitons dépasser nos limites. Il existe deux étapes essentielles à franchir avant de pouvoir savourer le dépassement de soi, d’abord transformer nos croyances et ensuite transcender nos peurs.

EXERCICE POUR APPRIVOISER LES PEURS

Encore une fois, c’est en observant vos comportements et votre manière d’être que vous allez réussir à mieux saisir le fonctionnement de vos peurs et de vous-même.

Apprivoiser ses peurs, c’est apprendre à comprendre quelles réactions elles provoquent. Êtes-vous du genre à figer, à fuir ou à foncer ? Si votre but est d’apprivoiser vos peurs pour atteindre de nouveaux résultats, vous devez apprendre comment elles vous influencent. Pour y parvenir, vous devrez adopter un rôle d’observation comme si vous étiez une autre personne, il s’agit d’un effort de conscience.

Faites preuve de curiosité pour découvrir, pour chaque peur, tout ce que vous pouvez apprendre à son sujet.
• De quelle manière apparaît-elle?
• Quelles sont les émotions qui la nourrissent?
• Dans quels souvenirs les racines de votre peur s’enfoncent-elles?
• Est-il possible que vous amplifiiez l’impact de ces moments du passé dans votre présent? Si oui, comment faites-vous cela? Dans quel but?

Que de questions à vous poser pour mieux apprivoiser et maîtriser vos peurs. Pour apprendre à les nommer, les laisser aller et surtout à les voir autrement et faire en sorte que vous puissiez vivre le dépassement de soi et sortir des sentiers battus.

Enfin, sachez que la peur, une fois mise en lumière, peut se transformer en source de motivation. En terminant, je vous invite à visionner la vidéo de David Lefrançois, directeur de l’Institut des Neurosciences très intéressante sur la gestion des peurs https://www.youtube.com/watch?v=aLofQvXi9YY

Avatar
tempophilanthrope

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *